La Petite École de Mamilou

La Petite École de Mamilou

Recherches généalogiques

De « Je veux savoir d’où je viens » ou « Moi, j’aurais trop aimé les connaître mes arrière grands-parents» d’une jeune fille de 14 ans. La généalogie est un creuset qui réunit la soif de connaissance des origines des jeunes et le besoin de transmettre l’héritage familial au sens large, particulièrement chez les généalogistes et les historiens familiaux.

À la demande de mon petit-fils Martin j'ai préparé un tutoriel que je vous présente ci-dessous. Il est basé sur une recherche d'ancêtres dans le Lot. Mais la méthode est applicable à tous les départements de France.

Je suis heureuse d'accompagner les jeunes dans leurs recherches généalogiques. Ce sont de véritables enquêtes à la Sherlock Holmès. Il faut lire, réfléchir, raisonner...bel exercice.

Comme l’ont dit Françoise Dolto et Denise Rebondy, la question des origines est une étape essentielle dans la construction de la personnalité. F. Dolto affirmait que « l’enfant a toujours l’intuition de son histoire. Si la vérité lui est dite, cette vérité le construit ». D. Rebondy va dans le même sens : « pour grandir, un enfant a besoin de savoir d’où il vient ; autrement dit, pour se former, il a besoin d’être informé » car « l’enfant se construit en recréant sa ‘préhistoire’ ». Un enfant commence à pouvoir se poser des questions sur ses origines à partir de l’âge de 5 – 6 ans environ.

Ce sont les grands-parents qui répondent le plus souvent à cette curiosité enfantine. Pour l'encourager, le grand-parent peut se souvenir à voix haute de sa vie « avant ». Cela permet à l’enfant de s’en faire une image, une représentation. On peut aussi proposer de partager des souvenirs, des moments importants de l’histoire familiale (anecdotes, « tranches de vie », portraits, ...). Il est très important de respecter le rythme de l’enfant et d’employer un vocabulaire adapté à l’âge de l’enfant sans le noyer dans un récit trop long. Pour favoriser le questionnement de l’enfant, on veille à ne pas devancer des questions non encore formulées et aussi à ne pas faire semblant de ne pas avoir entendu les questions dérangeantes, de façon à ne pas créer de nouveaux « secrets » ou « non-dits » toujours préjudiciables pour les jeunes générations.

 

 

 

Cliquer ci-dessous pour découvrir le tutoriel

Généalogie Martin



26/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres