La Petite École de Mamilou

La Petite École de Mamilou

Les journalistes de Mamilou au pied de la crèche

La Dépêche nous a consacré un bout de page, merci

Gérard, bénévole de l’association guide Océane et Clélia afin qu’elles peaufinent leur cadrage photo.

Gérard, bénévole de l’association guide Océane et Clélia afin qu’elles peaufinent leur cadrage photo.

Le Petit journal aussi parle de nous. Merci beaucoup.

 

Samedi 18 décembre, la Petite École de Mamilou a organisé sa deuxième sortie culturelle réservée aux enfants. L’association a choisi d’aller au château de Lavardens où, comme chaque année, était organisée une exposition de santons de Provence.

Marie-Hélène, Eric et Gérard encadraient cinq enfants, cinq  journalistes en herbe chargés de repérer parmi les 5000 santons exposés, les différents corps de métier, les animaux, les paysages provençaux, les crèches et les personnages essentiels toujours présents dans une crèche comme le ravi ou encore les vieux.

Océane, Maïlys, Clélia, Lisa et Aurélien, équipés chacun dune tablette ont arpenté les salles du château où les santonniers de Provence ont fait preuve doriginalité en présentant une multitude de santons de tailles différentes, des plus petits aux plus grands, des plus traditionnels aux plus stylisés, de la petite poule rousse au chameau d’un des trois rois mages.

Nos journalistes ont mitraillé les étalages après avoir cherché la bonne pose et le bon angle. Ils ont rempli le contrat donné par Mamilou puis ont signé le livre d’or de l’exposition. En passant par la boutique, la Petite École de Mamilou a offert à chacun, leurs personnages préférés.

En fin d’après-midi, la direction de lexposition a mis à notre disposition leur cuisine afin que nous puissions goûter d’un chocolat chaud agrémenté de quelques friandises. Ce fut le moment de commenter cette exposition et d’aborder un sujet sérieux: la Laïcité. Chacun des journalistes a participé avec à propos.

Après que Mamilou ait remis à chacun le travail à effectuer pour réaliser un article sur cette magnifique exposition, nous sommes rentrés les yeux remplis de joie.

Durant les vacances de Noël, l’atelier est fermé mais continue en distanciel. Chaque journaliste en herbe (qu’il soit membre de l’association ou non) peut nous adresser un reportage sur des sujets variés. Nous les lirons, corrigerons et éditerons. Vous pouvez nous écrire à: petitecolemamilou@gmail.com.

 

                                                      Gérard Courbon

 

 

Le projet éducatif est simple et efficace.

Merci tout d’abord aux membres de l'association qui nous accompagnent dans cette belle aventure de l'École du samedi qui a pour objectif principal de réunir des enfants du cycle 3 autour du parler, lire, écrire et se cultiver. C'est ce que nous appelons aussi " apprendre autrement" pédagogie inspirée de Célestin  Freinet et le mouvement de l'École moderne. Ma pratique pédagogique suit depuis toujours ce mouvement. Il faut dire que je l'ai reçue en héritage de mon oncle et ma tante, Yvette et André Péré, instituteurs de la maison d'enfants de La Hourre à Auch (aujourd'hui le Conseil départemental). Ils étaient les amis de Célestin Freinet. C'est en allant dans leur classe, quand j'étais enfant, que j'ai découvert l'imprimerie, les textes libres, les bibliothèques de travail, les promenades découvertes etc. 

Pour les photos, je tiens à préciser qu’il s’agit d’un travail pédagogique. J'adore la photo et je tiens cela de mon père. J'aime apprendre aux enfants. l'art de la photographie. Lors de nos visites, toutes les photos sont prises par les enfants, en véritable reporteurs qu’ils sont et suivant le guide pédagogique qui leur a été donné. Chacun a une tâche précise par exemple les paysages de Provence, les métiers d’autrefois, les personnages essentiels de la crèche.  C’est à eux de choisir le cadrage, la pose, l’intérêt. Il ne leur est pas permis de se photographier entre eux car c’est du hors sujet. Quand nous nous réunissons, en véritable comité de rédaction, nous choisissons les photos les plus représentatives du sujet qu’ils ont à traiter. Ils apprennent à jeter les photos inutiles ou loupées, à recadrer, à modifier la lumière et la netteté de leur prise de vue.
Une fois tout ce travail effectué en atelier en présentiel, mes petits journalistes vont écrire le reportage pendant les vacances de Noël. Ils ont appris, à l’atelier, à travailler dans un traitement de texte, à insérer des photos, à faire une mise en page, à respecter la typographie de la ponctuation été.
Quand ils auront fini, tous ces textes me seront adressés par courriel. Après les avoir corrigés, je renvoie les articles à leurs auteurs et chacun d’eux les publiera dans notre bibliothèque de iBooks.

Ce qui compte pour nous, c’est que soit valorisée notre école du samedi à Simorre. Nous faisons tout notre possible, en tant qu’enseignants à la retraite bénévoles, pour accompagner scolairement, culturellement, les enfants dans des activités qui ne ressemblent pas à l’école.

 

Voici quelques unes des photos prises par nos journalistes.

Cliquez ci-dessous afin de voir toutes les photos.

Les santons vus par les journalistes



29/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres